Modernisation des routes du Sud: Les explications de Rakhroukh

0
4783
Modernisation routes du sud

Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures, Lakhdar Rakhroukh, est revenu, jeudi, à l’APN, sur que les grands projets routiers dans les régions du grand sud.

A ce titre, le ministre a fait état de l’achèvement, d’ici la fin de 2023, des travaux du projet de modernisation de la RN 6, reliant Bordj Badji Mokhtar et Reggane, sur une longueur de 140 km.

Il a également annoncé le lancement, prochainement, du projet de modernisation reliant Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine sur une longueur de 150 km.

Lakhdar Rakhroukh a expliqué que ce projet dont la réalisation a été confiée à cinq entreprises publiques et privées, avec une enveloppe financière de 10 milliards Da, sera lancé une fois les démarches administratives finalisées au niveau du ministère des Finances.

Des délais de 13 et 20 mois 

Il a également ajouté que des instructions ont été données pour lever tous les obstacles entravant le lancement du projet pour le livrer dans les délais impartis ».

Le ministre a rappelé, dans le sillage, que le projet était réparti en cinq tranches, avec un délai de réalisation de 13 à 20 mois chacune.

Abordant le dédoublement de la RN 01 dans le tronçon situé au Sud de la wilaya de Laghouat qui fait partie de la route transsaharienne, le ministre a affirmé que toutes les normes techniques requises pour les routes sahariennes ont été respectées.

Il a précisé qu’il a été tenu compte de toutes les caractéristiques de la région et du phénomène d’ensablement et son impact sur le trafic routier.

Ces routes, a rappelé le ministre, sont d’une « dimension stratégique » et revêtent un caractère vital pour la croissance économique et les échanges Nord-Sud.

Elle constituent, a t-il souligné, une locomotive de croissance socioéconomique et touristique dans toute la zone frontalière.

Lire aussi: Merad sur le chantier de la nouvelle grande route du sud