Raïssi remplacé par le vice-président en attendant une nouvelle élection

0
134

Le président iranien Ebrahim Raïssi, mort dimanche dans un accident d’hélicoptère selon les médias, sera remplacé par le Premier vice-président, Mohammad Mokhber, avant une élection présidentielle qui devra se tenir dans les 50 jours, rapportent des médias locaux.

L’article 131 de la Constitution de la République islamique prévoit que, « en cas de décès, de destitution, de démission, d’absence ou de maladie d’une durée supérieure à deux mois du président », c’est « le premier vice-président qui assumera les pouvoirs du président ».

Ce processus doit avoir l’approbation du Guide suprême, précisent les mêmes sources.

La Constitution prévoit qu’un Conseil « composé du président du Parlement, du chef de la justice et du premier vice-président est tenu d’organiser l’élection d’un nouveau président dans un délai maximum de 50 jours ».

Le futur président par intérim, Mohammad Mokhber, 68 ans, a été nommé par Ebrahim Raïssi comme premier vice-président en août 2021, après la présidentielle.

O.K/Agences