Alger se dote de 2 nouveaux centres de radiothérapie

0
1263
radiothérapie

A l’occasion de la clôture de la manifestation octobre rose, consacrée à la prévention contre le cancer du sein, le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, et la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou, ont effectué hier une visite au service d’oncologie de l’établissement public hospitalier (EPH) de Rouiba.

Supervisant avec Mme Krikou la clôture du mois d’octobre rose consacré à la sensibilisation et à la prévention du cancer du sein, le ministre de la Santé a tenu à rassurer quant à la disponibilité des médicaments destinés au traitement du cancer et d’autres maladies.

Pénurie

Touchés par la pénurie depuis quelques mois, ces médicaments sont désormais disponibles grâce aux mesures prises par le groupe Saidal et la pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), at-il indiqué, relevant que la PCH se chargera de la distribution de tous ces médicaments sur l’ensemble du territoire national.

« Aujourd’hui, nous sommes réunis pour la clôture du mois d’octobre rose consacré à la prévention contre le cancer, mais il faut savoir que la prise en charge des malades atteints de cancer se fait tout au long de l’année. Certes, il y a eu une tension sur les traitements anticancéreux mais nous avons pris les mesures nécessaires pour régler le problème. L’ensemble des traitements sont aujourd’hui disponibles au niveau de la pharmacie centrale des hôpitaux qui se chargera de leur distribution », a-t-il annoncé.

Le ministre Saihi a expliqué que sa visite à l’EPH de Rouiba, en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, vient d’abord pour s’enquérir de la situation des patients dans le service oncologie et sera suivie par l’inauguration d’un centre de radiothérapie.

Un acquis

Destiné à accueillir les patients de l’est de la capitale, ce nouvel acquis permettra d’atténuer la pression sur le centre Pierre et Marie Curie (CPMC) à Alger, a ajouté M. Saihi, annonçant, dans le même cadre, l’ouverture d’un centre similaire au centre hospitalo-universitaire (CHU) Issaad Hassani de Beni Messous, destiné à la prise en charge les patients d’Alger-Ouest.

Pour sa part, Mme Krikou s’est félicitée du niveau de conscience des citoyennes, relevé à travers ses visites dans différentes régions du pays dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre cette maladie.

Elle a également mis en exergue les efforts fournis par les cellules de proximité du secteur de la solidarité nationale en matière de sensibilisation au dépistage précoce du cancer du sein, notamment dans les zones reculées.

Mme Krikou a réitéré par-là même la disposition de son secteur à coordonner avec celui de la Santé dans le but de sensibiliser les femmes au traitement en poursuivant la campagne tout au long de l’année.

Par Wafia Sifouane