L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Algérie – Cameroun : Attal et Feghouli d’entrée ?

/Les camarades de Bennacer ont regagné samedi matin Alger, avec un succès historique contre le Cameroun vendredi à Douala pour le compte du match barrage aller, prenant ainsi une belle option sur la qualification à la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Belmadi a programmé le même jour une séance d’entraînement au Centre technique national de Sidi Moussa. Les joueurs ayant pris part au match aller à Douala, ont investi la salle de gymnastique pour une série d’exercices de relaxation sous l’œil de Rémi Salim Lancou, alors que le reste du groupe, auquel se sont joints quelques autres joueurs, à l’image de Mahrez, Mandi ou Belaili, ont effectué une séance d’entraînement pleine et complète.

Le staff technique a axé son travail sur des gammes techniques ainsi que des oppositions sur une surface de jeu avec des dimensions variables dont un finish entre deux équipes. Avant de siffler la fin de la séance, Djamel Belmadi a fait travailler plusieurs joueurs face au but où les Zeghba et Oukidja ont été très sollicités par une série de frappes sous tous les angles. Hier encore, un gros travail de récupération, notamment pour les titulaires a été effectué. Le coté technico-tactique et surtout psychologique n’ont pas été négligés. Des séances de visionnage vidéo étaient au programme. Selon nos informations, Djamel Belmadi prévoit deux changements par rapport au match aller. Il y a d’abord le remplacement de Bensebaïni suspendu pour ce match. Touba mais aussi Attal se disputent le poste. Feghouli aussi devrait reprendre sa place au milieu et c’est Bedrane qui devrait lui céder sa place. Si cette dernière information venait à se confirmer, cela voudrait dire que Djamel Belmadi a décidé de ne pas laisser la possession de balle au Cameroun, comme ce fut le cas au match aller., ou il avait choisi de défendre en bloc bas et opérer par des contres.

Les Verts ne baissent pas la garde

L’Algérie a fait un immense pas vers une qualification à la Coupe du monde 2022. A son retour sur le sol algérien, le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a toutefois tenu à éviter toute enflammade avant le match retour de mardi à Blida. «Il nous reste encore un match. Ce qu’on a réussi à faire chez eux, ils se disent qu’ils peuvent le faire chez nous. Nous le savons. Les joueurs étaient heureux mais ils savaient tous qu’il reste encore la manche retour. Un match très important. Les joueurs sont concentrés. La qualification n’est pas encore obtenue. On a gagné la première bataille, il nous reste une deuxième qui va aussi être difficile. Comme nous l’avons dit c’est une qualification à la Coupe du monde et il faut passer par ce genre de moments», dira le coach. Même retenue chez le capitaine Riyad Mahrez en conférence de presse d’après-match. «On ne pense pas que c’est plié. On a gagné avec beaucoup d’envie. Il y a un deuxième match à Blida dans d’autres circonstances. Rien n’est joué, tout reste ouvert », a insisté le vainqueur de la CAN 2019. Ainsi les Verts restent à l’affut. Ils ne baissent pas la garde, bien au contraire. Ils savent qui est en fance et il savent aussi combien le foot peut nous reserver de mauvaises surprises.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus