Belaïli , les Winners interpellent le président de l’OM

0
22

Dans tous les grands clubs populaires, les supporters ont leur mot à dire, notamment dans le recrutement. A l’Olympique de Marseille, on compte quelques groupes de supporters réputés pour être les plus chauds de France, voire d’Europe. Cependant,  le plus influent est celui des Winners, présidé par un Algérien, en l’occurrence Rachid Zeroual et est redouté par tous les présidents qui se sont succédé à la tête de l’OM tant son influence dans la vie du club est grande.

Langoria : «On doit se renseigner sur ses exigences financière»  

Il y a quelques jours, les Winners ont convié le président de l’OM Pablo Longoria. Lors de cette rencontre, les membres du groupe ont demandé au premier responsable du club de recruter cet hiver Youssef Belaili. « On sait que Belaili est libre sur le marché, mais on doit se renseigner sur ses prétentions financières, car tout le monde est au courant qu’on ne fait plus de folies dans le recrutement », répondra Pablo Longoria. Des arguments qui n’ont pas convaincu les membres du groupe. « On vous promet que si vous recrutez Belaili, le stade Vélodrome affichera plein à chaque match de l’OM à domicile. Il ne faut pas attendre que l’ennemi, le Paris Saint Germain, vienne ici pour faire une bonne recette ; avec Belaili sous le maillot de l’OM, tous les Algériens, qui sont nombreux dans la région, viendront au stade. » Devant la pugnacité de ces chauds supporters, Pablo Longoria répliquera : « OK, on peut faire l’affaire, sauf que Belaili doit engager un agent, car d’après nos informations, c’est son père qui le représente», regrette le président de l’OM.

«Il est plus fort que Luis Henrique et Harit, alors ?»

Désirant absolument avoir leur recrue algérienne, les membres du groupe Winners ne lâchent pas prise, allant jusqu’à reprocher au président olympien son recrutement à tout-va : « Pensez-vous que Luis Henrique (Brésil) ou Amine Harit (Maroc) sont bons ? Honnêtement, Youssef Belaili est plus fort que ces deux joueurs. » Sans donner de garanties, Pablo Longoria a promis d’étudier la possibilité de recruter le chouchou des Algériens. C’est ainsi que cette rencontre quelque peu houleuse par moments s’est achevée.

Le Zamalek propose 2 M$/an

Belaili n’est pas du tout pressé pour trouver un point de chute. « On va attendre le temps qu’il faut, on tranchera une fois toutes les cartes en main », prévient son père Abdelhafid et conseiller. Depuis qu’il a rompu son contrat avec Qatar SC, il y a 10 jours, son père reçoit quotidiennement des appels téléphoniques d’agents. Hier, on a appris que le leader de la L1 bulgare Ludogorets s’est mis de la partie pour recruter Youssef Belaili cet hiver. Une proposition que le joueur et son père ont promis d’étudier, nous souffle un proche du clan Belaili. Par ailleurs, le géant égyptien Zamalek, selon plusieurs médias du coté du pays des Pharaons, est prêt à mettre 2 millions de dollars pour l’engager. Zamalek espère chiper le meilleur attaquant de la sélection nationale à son rival Al Ahly du Caire, qui était le premier à l’avoir contacté au lendemain de la résiliation de son contrat.