Benbahmed s’est réuni avec les producteurs: la production d’oxygène assurée, reste la logistique  

0
8
Benbahmed
Benbahmed s’est réuni avec les producteurs: la production d'oxygène assurée, reste la logistique  

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique affirmait jeudi passé que «la production algérienne d’oxygène est suffisante pour prendre en charge des dizaines de milliers de malades”, expliquant que la pénurie d’oxygène dans les hôpitaux et même chez les particuliers est due essentiellement à  “un problème de transport”.

Le lendemain, des professionnels de la santé, dont le Pr Djnouhat ont évoqué un autre problème lié à la maintenance des équipements, sinon à la hausse vertigineuse de la demande dans les hôpitaux. «Le patient demande 30 litres d’oxygène par minute», précise-t-il.

Plus efficace, plus rapide, plus pro

Face à ces problèmes, Benbahmed a jugé urgent de convoquer les producteurs d’oxygène médical, ce qui fut fait hier dans une réunion lors de laquelle toutes les questions liées aux problèmes de l’oxygène dans nos hôpitaux ont été débattues. A cette occasion, le ministre a exhorté les producteurs à redoubler

d’efforts et à veiller à la mobilisation permanente de toutes les équipes et unités de manière à satisfaire la demande croissante en oxygène médical. Cela dit et en se basant sur les dires du ministre, produire plus ne suffira pas. Il est important que le transport vers les établissements hospitaliers publics et privés se fasse de manière professionnelle en respectant le temps, la sécurité et la quantité qu’exige cette opération.  

Linde Gas augmente sa production

Dans la foulée, la société de production d’oxygène liquide, Linde Gas Algérie, a annoncé  juste à la fin de cette réunion l’augmentation des quantités produites.

« L’évolution préoccupante de la pandémie dans le pays a généré une demande extrêmement élevée d’oxygène médical par les hôpitaux qui se trouvent aux premières lignes de la lutte contre le coronavirus », explique, dans un communiqué repris par l’APS, cette société, détenue par le holding public ACS à hauteur de 34%.

« ‘Dans cette situation historiquement inédite, Linde Gas Algérie, en tant qu’opérateur économique, a mobilisé la plénitude de ses ressources humaines et matérielles pour répondre à la demande croissante des établissements sanitaires en oxygène médical, en faisant preuve d’une grande prudence et en prenant toutes les mesures nécessaires pour répondre à leurs attentes, tout en respectant la règlementation et en suivant les directives et recommandations de sécurité, ceci afin d’assurer et effectuer nos livraisons conformément à la législation en vigueur », est-il indiqué dans le communiqué.

Par ailleurs, beaucoup de citoyens  appellent à l’allégement des mesures d’octroi d’une bouteille d’oxygène qui sont, selon eux, drastiques et fait perdre un temps précieux aux malades. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici