Commerce extérieur: Zitouni lance un appel aux opérateurs économiques

0
98
Zitouni

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni a appelé, ce mardi, les opérateurs économiques et les hommes d’affaires à œuvrer à développer le commerce extérieur en tissant des partenariats « fructueux » pour promouvoir les échanges commerciaux et économiques, au service des intérêts du pays.

Dans une allocution prononcée lors d’une rencontre avec les opérateurs économique à Ain Defla, Zitouni a souligné, que les hommes d’affaires et les chefs d’entreprises économiques « sont appelés à adhérer avec force aux Chambres de commerce et d’industrie et à être présents activement au sein des Conseils d’affaires mixtes en vue d’être une force de proposition réelle pour le développement du commerce extérieur et à établir des partenariats fructueux pour promouvoir les échanges commerciaux et économiques mutuels ».

Continuer à accompagner tous les opérateurs économiques

M. Zitouni a ajouté que son secteur continuera à accompagner tous les opérateurs économiques pour soutenir la production nationale et réduire la facture d’importation.

Le ministre a expliqué que cela se fait à travers l’adoption de plusieurs mesures, dont l’élaboration d’un fichier national numérisé des produits alimentaires de large consommation.

Il a fait part, dans ce sens, de l’élaboration de textes réglementaires pour « plafonner les marges bénéficiaires au conditionnement et à la distribution en gros et au détail des produits de base de large consommation ».

Il a également cité « l’examen de la possibilité d’exonérer les matières premières et les intrants de production des droits douaniers et de la TVA pour contribuer à la protection du pouvoir d’achat ».

Lancement de la 2eme opération de recensement économique des capacités productives 

Dans le cadre des mesures prises pour encadrer le marché, le ministre a fait état du « lancement de la deuxième opération de recensement économique des capacités productives nationales avec l’association des secteurs ministériels concernés ».

Zitouni a également évoqué « la modernisation » du système juridique sur le contrôle économique et la répression de la fraude et du renforcement des mécanismes de lutte contre les pratiques commerciales illégales notamment la spéculation en coordination avec les différents services de sécurité.

Concernant le drainage de capitaux et d’investissements étrangers, qui connait « une évolution significative », le ministre a indiqué que des opérateurs et des investisseurs de pays arabes jouent un rôle « prépondérant » dans l’opération d’exportation à partir de l’Algérie, soulignant que la hausse du flux des investissements « est le signe de la confiance croissante en l’économie algérienne grâce aux avantages accordés par la loi sur l’investissement ».