FIFA Series. Algérie – Afrique du Sud ce soir à 22h : Remise à niveau enclenchée !

0
112

Après sa première sortie face à la Bolivie, l’équipe nationale aura l’occasion de confirmer cette victoire devant les Sud-Américains en défiant le 3e de la dernière CAN en Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud.

PAR MALIK A.

L’OBJECTIF primordial des Verts en cette période consiste à effacer des mémoires « la déroute de Bouaké » et l’élimination dès le premier tour de la coupe d’Afrique des nations. En accueillant des Bafana Bafana, qui ont terminé le prestigieux tournoi biennal sur le podium, les Verts voudront certainement montrer qu’ils méritent bien mieux que ce qui leur était arrivé en Côte d’Ivoire, il y a presque deux mois, jour pour jour. Face à l’Afrique du Sud, les camarades de Chaïbi visent à tenir leur rang et à justifier leur réputation de grand d’Afrique qui peut rivaliser et battre les meilleurs en dépit de ses incompréhensibles baisses de régime lors des rendez-vous importants.

Pour ce faire, son nouveau patron technique, intronisé au lendemain de la désastreuse campagne ivoirienne pour justement permettre à cette sélection pétrie de talents de briser ce plafond de verre, a bien intensifié son travail technico-tactique lors des deux dernières séances qui ont mobilisé tous les joueurs présents au regroupement au centre technique national de Sidi Moussa. Ceux-ci ont pris part dimanche soir à la séance d’entraînement qui
s’est déroulée sur l’un des terrains du CTN. Vladimir Petkovic a d’ailleurs « fait travailler ses joueurs sur plusieurs registres afin d’améliorer la cohésion de l’équipe et corriger certaines lacunes enregistrées lors du précédent match face à la Bolivie », fera remarquer laconiquement la cellule de communication fédérale dans son mini compte rendu quotidien, précisant au passage qu’une séance vidéo est programmée pour aujourd’hui entre le staff technique et les joueurs afin de décrypter le jeu de l’adversaire.

En parallèle à l’objectif collectif, le successeur de Belmadi sur le banc des Verts aura également un match à gagner face à l’un de ses anciens concurrents pour ce poste. Il va sans dire que Petkovic voudra certainement appuyer le choix de la FAF et prouver à son président Walid Sadi qu’il a bien fait de le plébisciter parmi les quatre derniers noms cochés sur la fameuse short-list de la non moins fameuse commission ad hoc. S’il venait à aligner un second succès de suite dans ce tournoi international de la FIFA, Petkovic validera parfaitement l’entame de son mandat à la tête de l’équipe nationale en cochant plusieurs
cases dans la fiche à objectifs.

De ce test grandeur nature face à l’une des forces vives du continent en ce moment post CAN, l’on pourra d’ailleurs mesurer le degré de guérison de ce groupe après le traumatisme de Bouaké et l’influence réelle de son nouveau coach dans son processus de remise à niveau. A signaler que le deuxième match du tournoi FIFA Series 2024 sera arbitré par un trio tunisien. Il s’agit de Loucif Amir, qui sera assisté par Ismail Aymen (1er assistant) et Djeridi Fouzi (2e assistant). Le quatrième arbitre est l’Algérien Ben Brahem Lahlou.

Les changements de Petkovic

Vladimir Petkovic devrait procéder ce soir à des changements dans le onze de départ face à l’Afrique du Sud, par rapport au dernier match contre la Bolivie. La ligne défensive est la plus concernée par les changements, surtout avec l’absence de Ramy Bensebaïni. Ce dernier sera remplacé par Mohamed Lamine Tougaï, alors que Zinedine Belaïd reste tout de même une option. Kevin Guitoune devrait prendre sa place en remplacement de Youcef Atal, alors que Jaouen Hadjam sera aligné sur le côté gauche à la place de Rayan Aït Nouri. Au milieu de terrain, Houssem Aouar revêt une grande importance dans le dispositif tactique de l’entraîneur Petkovic. Ce dernier vise à l’incorporer comme titulaire face à l’Afrique du Sud. Il y aura aussi un choix entre Himed Abdelli ou Ramez Zerrouki, alors qu’Ahmed Kendouci fait également office d’option à ne pas négliger. Saïd Benrahma, qui s’est remis de sa blessure, devrait avoir sa chance sur le côté gauche de l’attaque. Reste à savoir si Rafik Guitane pourrait tenir sa place, lui qui a raté une séance d’entraînement lors de ce stage. La classe biberon, Badreddine Bouanani, Anis HadjMoussa et Bachir Belloumi pourront effectuer leur entrée en cours de jeu.

Les « croisés » pour Bensebaïni ?

Ramy Bensebaïni, le défenseur axial des Verts, a quitté le camp de regroupement des Verts au centre technique de Sidi Moussa en raison d’une blessure contractée lors du match amical contre la Bolivie, vendredi dernier. Le joueur a subi des tests qui ont prouvé son incapacité à participer au deuxième match face à l’Afrique du Sud. Selon les premiers examens, le joueur aurait été touché aux ligaments du genou, ce qui pourrait signifier une période de convalescence prolongée. Cette nouvelle ne laisse présager rien de bon pour le défenseur algérien, qui pourrait être confronté à une longue absence des terrains, surtout
que le club allemand aurait mis le nom du joueur sur la liste des libérés. En attendant, des examens complémentaires sont attendus, mais le Constantinois risque bien d’avoir une fin de saison très compliquée, déjà qu’il n’arrive plus à s’imposer en club depuis l’arrivée de Ian Maatsen cet hiver au BVB.

Bennacer de retour cette semaine

Les médias italiens ont révélé hier lundi la date du retour à la compétition d’Ismaël Bennacer, l’international algérien et joueur du Milan AC. Le milieu de terrain algérien a été victime d’une légère blessure, qui a nécessité son départ du regroupement des Verts pour se soigner dans son club. Selon un rapport du site Calcio mercato, l’état de santé du joueur Bennacer ne suscite pas d’inquiétude et son retour à la compétition aura lieu au cours de cette semaine. Bennacer sera donc concerné par la participation au match contre la Fiorentina, samedi prochain, pour le compte de la 30e journée de Serie A.

M. A