Gagnant son litige à la FIFA : Gaya Merbah bloque le recrutement du Raja

0
10180

Le Raja de Casablanca est devenu l’un des 12 clubs marocains interdits de recrutement l’été prochain, en raison de l’accumulation de ses dossiers contentieux à la FIFA et au TAS.

La décision de la FIFA intervient après qu’un nouveau jugement a été rendu en faveur du gardien algérien Gaya Merbah que les dirigeants du Raja ont décidé de ne pas payer, ce qui a incité la FIFA à imposer une suspension au Raja, qui est tenu de payer un montant de 45 000 $ au gardien algérien, actuellement actif au sein du club de Tanger.

Outre le Raja Athletic Club, 11 clubs de la ligue marocaine figurent sur la liste des clubs interdits de recrutement l’été prochain : le Wydad Athletic Club, Chabab Mohammedia, Ittihad Tanger, Maghreb Fès, Mouloudia Oujda, Olympique Safi, Diffa El Jadidi, Chabab Kasba Tadla, Raja Beni Mellal, Olympique Khouribga et Moghreb Tétouan.

Bien que les raisons exactes des litiges soient inconnues, la situation apparaît inquiétante pour les clubs concernés, d’autant plus que la valeur des dettes accumulées a atteint des niveaux tellement élevés qu’ils risquent la faillite.

Ces décisions sont considérées comme un coup dur pour les clubs marocains, connus pour leurs nombreux conflits, d’autant plus que le Raja Athletic Club cherche à revenir en force à la ligue des champions, un tournoi qu’il a manqué ces dernières années.

La situation désastreuse des équipes marocaines entraînera davantage de sanctions qui pourraient affecter l’avenir du football marocain en général.