Gaz vers l’Espagne : le PDG d’Enagás souligne une nouvelle fois la fiabilité de l’Algérie

0
12

Le président du groupe espagnol Enagás, Antonio Llardén, a souligné une nouvelle fois la fiabilité de l’Algérie en tant que fournisseur de gaz à l’Espagne, « étant donné que le flux n’a jamais été interrompu » et dans un contexte de tensions sur la sécurité des approvisionnements énergétiques vers l’Europe, rapportait hier samedi le média espagnol spécialisé El Periodico de la Energia.

Le responsable du groupe gazier espagnol qui s’exprimait lors d’un forum dans son pays à déclaré : « L’Algérie a toujours été un fournisseur très fiable. Nous n’avons jamais eu de problèmes ». Une déclaration faite « en relation avec la sécurité de l’approvisionnement énergétique, après avoir indiqué que dans l’Union européenne » il n’y a pas eu de politique de sécurité commune » et qu’aujourd’hui, en raison de la guerre en Ukraine, elle subit les conséquences de sa « dépendance excessive en matière de gaz vis-à-vis d’un pays fournisseur, dans ce cas la Russie », note le média ibérique.

L’Algérie et l’Espagne, via Sonatrach et Naturgy, ont récemment conclu les négociations sur la révision des prix du gaz, avait annoncé mercredi dernier le PDG du groupe public Toufik Hakkar.

La révision du contrat d’approvisionnement en gaz de la compagnie espagnole arrive dans un contexte marqué à la fois par l’approche de l’hiver et l’absence d’alternative pour le gaz algérien dont Sonatrach figure à la deuxième place des fournisseurs du pays ibérique en gaz.