Incendies et saison estivale : L’Etat veut un été avec «le moins de pertes possibles»

0
114
Feux de forêt : 18 incendies maitrisés en 24h

Par Brahim Aziez

La prévention et la lutte contre les incendies de forêt a déjà démarré en prévision de la saison estivale 2024. Après les mises en demeure du ministre de l’Agriculture et du Développement rural pour livrer tous les projets entrant dans le cadre du Plan national de prévention et de lutte contre les feux de forêt, c’était au tour, hier, du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire de lui emboîter le pas. En effet, Brahim Merad, qui était en visite au siège de l’unité centrale de la Protection civile, et qui faisait partie du programme de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger, a plaidé pour une action proactive, en prélude à la prochaine saison estivale.

Inspectant le siège de l’unité centrale de la Protection civile, Brahim Merad a affirmé que l’activité de la saison estivale de l’année 2024 «doit être placée sous le signe de l’action proactive et de l’intervention rapide», soulignant «le lancement sur le terrain, par les walis de la République, d’opérations relatives à la prévention». Il a ajouté que «nous voulons un été avec le moins de pertes possibles, aussi bien en ce qui concerne la lutte contre les incendies que la saison estivale sur les plages», a poursuivi le ministre.

A cette occasion, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a insisté sur «l’attachement des pouvoirs publics à assurer différents moyens, notamment l’acquisition de 6 avions bombardiers d’eau, dont 3 ont déjà été réceptionnés, afin de renforcer le dispositif aérien de lutte contre les incendies». Il s’agirait d’appareils de type Air Tractor AT-802.

Le ministre a également évoqué l’affrètement d’un plus grand bombardier d’eau, un BV 12000, pour renforcer la flotte devant faire face aux incendies de forêt, et qui devrait aussi compter sur les hélicoptères de l’Armée nationale populaire et de la Gendarmerie nationale.

Il convient de rappeler que Brahim Merad avait annoncé, en février dernier, l’acquisition de 6 avions bombardiers d’eau de type léger (3000 litres), dont cinq seront livrés avant la fin du mois d’avril. Le ministre de l’Intérieur avait, alors, souligné que l’acquisition de ces appareils s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des directives du président de la République, et qui s’inscrivent dans le cadre de l’engagement des pouvoirs publics pour l’amélioration des capacités nationales de lutte contre les incendies. Brahim Merad a insisté par la même sur «l’implication de tous les acteurs, y compris les membres de la société civile, afin d’élaborer un plan d’action comprenant les mesures et les précautions nécessaires pour combattre efficacement ce phénomène».

Concernant l’avancement des travaux des nouvelles unités de Protection civile à Ben Aknoun, Staouéli, Baba Hassen, Belouizdad, et Sidi Abdellah, le ministre a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le rythme de réalisation pour les livrer dans les meilleurs délais.

B.A.