JSK : Medane a dit oui à Mobilis

0
11516

Les changements promis par Mobilis se matérialisent sur le terrain depuis quelque temps, mais les choses ne vont pas s’arrêter là.

 Selon des sources proches de la JS Kabylie, le principal pourvoyeur de fonds, Mobilis, se prépare à organiser une assemblée générale extraordinaire (Agex) le 23 avril au siège de la société, situé à Bab Ezzouar. Même si rien n’a filtré concernant l’ordre du jour cette réunion, de nombreuses et d’importantes décisions seront prises par le propriétaire de la formation phare de la Kabylie pour une réinitialisation de l’organigramme de la société sportive par actions (SSPA), dont la majorité des actions est détenue par l’opérateur téléphonique Mobilis. Après la saison catastrophique réalisée par la JSK, qui a raté tous ses objectifs, les supporters n’ont jamais cessé de réclamer un changement radical au sein de la direction de leur club. Selon nos informations, Hakim Medane serait sur le point de prendre les commandes du club. Ayant une grande expérience dans la gestion, notamment après son passage à la fédération algérienne de football (FAF) et avant cela à la JSMB et à la JSK, Hakim Medane a été choisi par les responsables de Mobilis pour tirer la JS Kabylie vers le haut. Sollicité déjà en début de saison, Medane s’était excusé pour des raisons évidentes. Cette fois-ci, il semble que Mobilis ait répondu favorablement à toutes ses exigences, notamment ses prérogatives et le choix de ses collaborateurs.

 Carte blanche

Après plusieurs saisons de traversée du désert, les responsables de Mobilis veulent passer à une étape supérieure où la JS Kabylie va pouvoir récupérer son statut d’ogre du continent. Après s’être contentée des seconds rôles depuis plusieurs saisons, le club doit retrouver son lustre d’antan grâce à une gestion compétente et la présence de dirigeants qui savent propulser le club vers le haut. Selon les mêmes sources, Medane aura carte blanche, surtout une totale mainmise sur  le volet sportif. Une personne proche de lui nous a confié que Medane a de grandes ambitions et n’acceptera pas de jouer les seconds rôles, ce qui implique que Mobilis devra mettre le paquet à l’intersaison pour former une équipe digne du club le mieux titré d’Algérie. Ce qui nous pousse à dire que Cheloul pourrait rester au conseil d’administration pour s’occuper du volet administratif. Par ailleurs, l’entraîneur Djilali Bahloul est appelé à diriger la phase intérimaire à la barre technique de la JSK et ce jusqu’à la fin de la saison. Le technicien va remplacer le coach Aït Djoudi, démissionnaire il y a peu de temps. La désignation de Bahloul en tant qu’entraîneur en chef de la JSK n’a pas surpris les supporters. Le nouvel entraîneur prend ainsi les commandes pour le reste des matchs du championnat en attendant de désigner un premier responsable technique. Bahloul a déjà sa licence et sera ainsi présent sur le banc lors du match de mardi prochain face au MC Oran au stade du 1er-Novembre pour le compte de la 23e journée de Ligue 1.

Anis B.