Kamel Bouakaz subjugue son public à Tizi-Ouzou

0
3369
Kamel Bouakaz subjugue son public à Tizi-Ouzou

Le comédien Kamel Bouakaz a enchanté samedi soir le public du théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou (TRTO) avec son spectacle « E’Naoura » , produit en 2020, présenté dans le cadre du programme d’animation des soirées de ramadhan.

Pendant prés de 2 heures de temps, Bouakaz, subtil et infatigable sur scène comme ą son accoutumée, a subjugué un public attentif à son texte, revisité et actualisé à l’occasion, qui raconte les péripéties d’un citoyen, paysan de son état, face au fléau de la bureaucratie.

S’exprimant tantôt en arabe, tantôt en kabyle, le comédien caricature et décortique, dans un style teinté d’ironie, d’humour et agrémenté de ses mimiques légendaires, les réflexes du bureaucrate et les mécanismes de la bureaucratie.

A l’aise dans son jeu, Bouakaz, campe plusieurs rôles dans ce spectacle, réussit ą passer d’un personnage à un autre et ą formuler, de manière subtile et fine, ses critiques à l’encontre de ce mal qui ronge l’administration.

Dans une déclaration à la presse à l’issue du spectacle, il a estimé que son spectacle est « d’actualité » déplorant que « des lois et décisions prises par les pouvoirs publics peinent à se concrétiser sur le terrain », appelant à promulguer « une loi protégeant le citoyen du mal de la bureaucratie ».

APS