L’USMA décroche son étoile

0
897
Coupe de la CAF: L'USMA connaît ses adversaires

Ca y est, l’USMA fait partie des grands d’Afrique. Elle a accroché sa première étoile sur son maillot, rejoignant par l’occasion le cercle très fermé des clubs algériens étoilés que sont le MCA, la JSK et l’ESS.

Avec 14 finales perdues, cette finale s’annonçait stressante, et elle l’était. L’USMA qui a livré, sans doute, son plus mauvais match de la compétition, s’en est bien sortie.

Les hommes de Abdelhak Benchikha, bien que vaincus 1 à 0, ont remporté la coupe de
la CAF 2023 grâce à leur victoire au match aller 2 buts à 1, offrant ainsi à leur merveilleux public le premier sacre africain attendu depuis 1937.

Il faut dire que les gars de Soustara ont souffert face à un adversaire qui n’avait absolument rien à perdre. Plus présents, mieux organisés et beaucoup plus entreprenants, les Young Africans ont réussi à ouvrir la marque dès la 7e minute grâce à Shabani sur penalty suite à une faute de Redouani. Alors qu’on s’attendait à une réaction des Algérois, les Tanzaniens ont continué à faire le jeu et à dominer malgré les quelques tentatives bouillantes de Mehious qui, à deux reprises, a réclamé un penalty, sans succès.

La deuxième période a été identique à sa précédente puisque Benchikha, qui a incorporé Meziane pour apporter de la percussion et peut-être des occasions de but, n’a pas trouvé la faille. Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir l’arbitre mauritanien siffler un penalty contre Tumisang, raté lamentablement par Belaïd, au grand dam des 60.000 fans usmistes
présents dans les gradins.

Après ce ratage, l’USMA s’est créé deux nouvelles occasions nettes de scorer et a même été privée d’un penalty limpide après une faute évidente sur Meziane. A 20 minutes de la fin, la pression montait d’un cran et l’USMA a décidé de se regrouper derrière pour garder son avantage.

Les Young Africans ont essayé par tous les moyens de casser le verrou usmiste, sans
y parvenir. A la 97′ minute, le très mauvais arbitre mauritanien siffle la fin du match et
laisser exploser la joie des supporters et les larmes des joueurs qui sont entrés depuis
hier soir dans l’histoire du club.

Avec huit titres de champion d’Algérie, huit coupes d’Algérie, quatre accessions, ainsi que deux supercoupes d’Algérie, une ligue d’Alger et une coupe arabe des clubs champions, l’USM Alger avec ce sacre devient le quatrième club le plus titré du pays après la JS Kabylie, l’ES Sétif et le MC Alger.

R. N.