MCO : Mehiaoui giflé par un supporter

0
106
Mehiaoui

Le MC Oran a été secouée par ce qui est arrivé à son premier responsable aux alentours du stade Imam-Ilyes de Médéa, avant-hier. L’incident a été provoqué par un groupe de supporters venus s’en prendre à ce dirigeant touché dans son intégrité physique. Jamais dans l’histoire de ce club, un dirigeant n’a été agressé physiquement. C’est à croire que ce club-phare de l’Ouest algérien est poursuivi par une malédiction qui n’a presque aucun qualificatif, tellement les dissonances n’ont presque pas de fin. Pour lui reprocher le départ de pas moins 14 joueurs sur sa demande, le recrutement de l’équipe fanion, l’engagement d’Azzeddine Ait Djoudi à la barre technique, pour ne citer que ces griefs, ces fans ont touché non seulement à la personne  de Tayeb Mehiaoui, mais à l’intégrité de leur club. Un club qui semble s’acheminer vers un avenir incertain maintenant, voire impossible avec les membres de sa société le représentant dans le semblant de l’élite professionnelle. Il est utile de  rappeler que leur gestion est bien loin du professionnalisme et sans aucun respect de la réglementation régissant la loi du commerce. «Le Mouloudia d’Oran a besoin de serviteurs et de gestionnaires à la mesure de son histoire. De grands joueurs ont revêtu le maillot rouge du club mythique créé par des martyrs », a rappelé Omar Rouane Serik, ancien dirigeant et fils de Boutaleb, un des fondateurs du MCO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici