L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos Eco-finance

«Mettre fin aux importations» : Mines, le nouveau défi d’Arkab

/Pour accompagner le développement du secteur des mines, la recherche et l’exploration demeurent un passage obligatoire pour la réussite de toute opération. 

Conscient de l’importance de cette étape pour l’avenir du secteur, le ministère de l’Energie affirme avoir mis en place un programme encourageant cette activité.

26 projets de recherche…

«26 projets de recherche dans le domaine de la prospection et de l’exploration minière sont déjà établis par le ministère de l’Energie et des mines dont la mise en œuvre aura lieu prochainement », c’est ce qu’a annoncé, hier, Mohamed Arkab ministre de l’énergie. Selon M. Arkab, cette démarche vise à impliquer davantage l’Office national de recherche géologique et minière dans le développement du secteur. L’objectif recherché derrière la mise en œuvre de ce programme est celui de passer à l’exploration du potentiel que recèle le pays en gisements miniers. Il est question de l’identification de toutes les zones minières regorgeant d’énormes ressources minières afin de relancer le secteur.  «On aspire, à travers ce programme, à produire des matières premières minières locales et à mettre fin à l’importation dans ce domaine dans les plus brefs délais par l’ouverture de nouvelles mines à travers tout le pays, et ce, avec le soutien et l’accompagnement du département ministériel», affirme-t-il. Pour cela il est question de préparer le terrain pour une meilleure exploitation des projets de réalisation dans le secteur des mines. A ce sujet le ministre de l’Energie affirme que son département aspire «à ce que ce programme soit le véritable départ du domaine des mines en Algérie et à réaliser le succès attendus de la part de l’Office qui pourrait contribuer à la relance et au développement du domaine minier au niveau national».

… et 100 projets miniers

Dans ce sillage, le ministre de l’Energie indique que le développement des mines figure dans la liste des prérogatives du gouvernement. D’ailleurs, plusieurs projets ont été lancés, début de l’année courante, dans le secteur comme c’est le cas du projet intégré de la production de phosphate à l’est du pays, le projet de l’exploitation de la mine de zinc dans la wilaya de Béjaïa ou encore la mine de Gara Djebilet dans la wilaya de Tindouf qui une fois en production pourront hisser la production nationale en produits miniers à des niveaux importants. Le ministre rappelle, dans ce sens, que «ce programme de recherche s’inscrit dans le cadre de la stratégie du secteur visant la réalisation de 100 projets miniers à l’avenir. Une enveloppe de 4,9 milliards DA a été débloquée pour la réalisation dudit programme, qui sera mis en œuvre entre 2021 et 2023 dans 35 wilayas», a-t-il rappelé, tout en insistant sur les capacités et les compétences de l’ORGM relevant du Groupe Manadjim Eldjazair (MANAL). «L’ORGM dispose des moyens matériels et humains et de l’expérience nécessaire pour la réalisation de tous les programmes du Gouvernement dans le domaine de la recherche et de l’exploration minière à l’avenir», indique M. Arkab.

A. B.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus