Recrutement aux postes supérieurs : Le ministère de la Santé veut donner la chance aux jeunes cadres

0
562
Le ministre de la santé réagit

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le ministère de la Santé a lancé un appel à candidatures pour des postes supérieurs dans le secteur de la Santé.

 « Les jeunes cadres sont invités à participer dans le cadre des efforts visant à doter les différents établissements et services du secteur de ressources humaines compétentes » a indiqué la même source.

« La nouvelle politique du secteur repose sur la transparence et le respect du principe d’égalité des chances dans le recrutement à de tels postes, en application de l’arrêté 27 du 2 août 2022, prévoyant la création d’une commission ministérielle chargée d’étudier les dossiers de candidatures à des postes supérieurs dans le secteur de la Santé », ajoute le communiqué.

Les cadres du secteur désirant postuler à ces poste, devront envoyer leurs dossiers à l’adresse mail suivante : appel.candidature@santé.gov.dz.

Les conditions requises :

« Les dossiers doivent comprendre une demande écrite en arabe et en français, un CV détaillé, une lettre de motivation et toute pièce justificative se rapportant à la situation administrative ou professionnelle du candidat ».

Par ailleurs et concernant les conditions exigées pour la participation à ce concours, le Ministère de la Santé, a précisé que les candidats doivent justifier d’un niveau de formation universitaire supérieur ou équivalent et d’une expérience professionnelle d’au moins cinq (5) ans et remplir toutes les conditions nécessaires pour occuper des postes supérieurs conformément aux règlementations régissant le secteur de la Santé.

https://www.facebook.com/SanteDZA/posts/pfbid034Xt6YY8j16TZoH5NgjPNrzKCecbzXEiCK7QwmXjKNqviTuCCkzRqWoduBjFpiXkSl?cft[0]=AZUC-zGIvtcqg_5iO3eeJfGh9BdbijgIOAa7dHpGE5jq3ufYRBcS2srT0dZnOngiBAmvE7IGJOtCJTSgOgS4TlZ2Ls79Ek9ZDYE2gjIv2SlbLQVRrNUyXmJE5ly-d0Z087u4F28CWt9_YBZWE4teDFhz74AoIA8khlkywTBHo-LrTw&tn=%2CO%2CP-R

Les candidats à ces postes doivent également avoir une expérience pratique, notamment dans le domaine de la gestion, la capacité de créer et gérer des projets dans une atmosphère de confiance et l’aptitude à prendre des initiatives, à communiquer et à gérer les conflits socio-professionnels, selon la même source.

Les candidatures seront étudiées par une commission d’experts créée à cet effet qui déterminera les candidats retenus, a fait savoir le ministère, tout en réaffirmant son engagement à donner la chance à tous ceux qui remplissent les conditions en toute transparence.

O.K.