Sommet Italie-Afrique : Le plaidoyer d’Attaf pour les pays africains

0
142
Attaf

Intervenant ce lundi à Rome à l’occasion de l’ouverture du sommet Italie-Afrique, le représentant du Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune et ministre des Affaires étrangères, M. Ahmed Attaf, a souligné l’importance du partenariat entre l’Italie et les pays d’Afrique notamment en matière de développement économique et infrastructures.

« Les infrastructures de base manquent énormément dans notre continent ce qui bloque le développement économique à hauteur de 2% en plus d’une baisse de la productivité de près de 40%. La majorité des études démontrent la relation entre la faiblisse des investissements étrangers et les infrastructures de base en Afrique, dont le réseau routier ne couvre que 25% de son territoire » a déclaré le chef de la diplomatie nationale.

M. Attaf a également appelé au financement de projets pour la réalisation de nouvelles infrastructures en Afrique : « Le problème du manque de financement pour les projets d’infrastructures demeure un obstacle principal pour les pays africains qui enregistrent un manque estimé entre 130 et 170 milliards de dollars selon les estimations de l’Union Africaine » a-t-il déclaré avant de plaider pour la mise en une œuvre d’une ‘’vision intégrée’’ des infrastructures existantes.

Pour M. Attaf, cette approche représente le cœur de l’approche adoptée par l’Algérie depuis son indépendance : « L’Algérie a mobilisé d’importants moyens pour concrétiser des projets structurants qui bénéficieront au continent africain. Des projets à l’image de la route transsaharienne et le gazoduc transsaharien en plus de la route reliant l’Algérie à la Mauritanie et celui de la fibre optique. La concrétisation de ces projets de créer une liaison directe entre les pays du Maghreb et les pays de l’Afrique de l’Ouest » a-t-il souligné.

O.K.