3e édition du festival international du monodrame féminin d’El-Oued : Le monodrame et le patrimoine culturel mondial

0
22

PAR DELLOULA MORSLI

Initialement prévue du 6 au 10 octobre 2023, la troisième édition du festival international du monodrame féminin a été reportée, comme beaucoup de manifestations culturelles, en soutien au peuple palestinien dans la bande de Ghaza. Il aura finalement lieu du 27 au 30 janvier en cours à la maison de la culture Mohamed Lamine-Laâmoudi d’El-Oued.

L’association Essitar pour la création théâtrale, en collaboration avec le secteur culturel de
la wilaya d’El-Oued, organise la troisième édition du festival international du monodrame féminin. Mis sous l’égide du ministère de la culture et des arts ainsi que la wilaya d’El Oued, l’évènement sera dédié à la Palestine et à l’artiste Fatima Hlilou. Cette édition verra la participation de 21 pays, à l’image de la Tunisie, la Libye, la France, le Liban, la Syrie
ainsi que le Sahara occidental. Le monodrame est une œuvre dramatique unissant la
voix parlée, le chant étant exclu, sur une musique instrumentale évocatrice, écrite pour un unique acteur.

Plusieurs ateliers de formation sont annoncés avec la participation de pas moins de 140 stagiaires. Au programme, l’initiation à la réalisation d’un projet théâtral avec Lotfi Ben Sebaa, la préparation du comédien avec Imad El-Oueslati, l’écriture dramatique avec Ouejdi Kaidi, l’expression corporelle avec Souhil Chelbi et enfin le théâtre de rue avec
Hicham Ghandi. A souligner que l’encadrement de ces ateliers manque cruellement de
femmes, alors que l’évènement est dédié au monodrame féminin. Par ailleurs, un hommage sera rendu aux figures féminines du domaine, à savoir Djamila El-Watani du
Bahreïn, Hanna El-Oueslati de Tunisie, Rose Salah Ibrahim de Libye, Mouna Mohamed
Salem du Sahara occidental ainsi que les Algériennes Sabrina Korichi, Rachida Mohamedi, Soumia Bounab, Samira Sahraoui et Yasmine Abdelmoumen.

Pas moins de 14 œuvres seront en compétition dont certaines sont coproduites par deux pays. En outre, 4 spectacles hors compétition seront présentés dans les cités universitaires. Ces œuvres seront en lice pour les principaux prix de cet événement, notamment la meilleure mise en scène, la meilleure scénographie, le meilleur texte, la meilleure interprétation et le prix du jury.

D. M.