L'Algérie Aujourd'hui
Sports

Algérie – Cameroun : Finir le travail

/La sélection algérienne a ce soir, un rendez-vous avec l’histoire. La mission est simple : ne pas perdre pour se qualifier à la 5e Coupe du monde de son histoire, après l’Espagne en 1982, le Mexique en 1986, l’Afrique du Sud en 2010 et le Brésil en 2014.

Championne d’Afrique 2019 et récemment vainqueur de la Coupe arabe face à la Tunisie, l’Algérie est passée à côté lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Eliminée dès la phase de groupe alors qu’elle était la grande favorite pour le titre, la sélection algérienne s’est remobilisée lors de son barrage aller pour le Mondial 2022. En effet, les hommes de Belmadi sont allés chercher vendredi un excellent résultat au Cameroun en s’imposant (1-0) grâce à l’ancien buteur lyonnais Slimani. Les Algériens ont réussi le coup parfait puisqu’ils ont été largement dominés par des Camerounais qui sont venus se casser les dents sur la défense à 5 mise en place par Belmadi. Le coach des Fennecs, qui nous avait habitué à jouer de manière offensive en misant sur les qualités techniques des Mahrez ou Belaili, a cette fois bâti un mur pour contenir Aboubakar et ses coéquipiers. Ce pari payant place l’Algérie dans une situation favorable. Pour conclure le travail, Belmadi va évidemment s’appuyer sur ses cadres.

Rester vigilant

En face, le Cameroun a une mission simple : renverser l’Algérie à l’extérieur. Les Lions Indomptables sont tombés sur un mur lors du match aller et vont devoir trouver la faille dans la défense algérienne pour décrocher la qualif’ pour le Mondial. Les Camerounais avaient réalisé une CAN à la fois intéressante et décevante, finie en 3e position chez eux. Les Lions Indomptables avaient pu compter sur le talent des Aboubakar et Toko Ekampi souvent décisifs lors de cette compétition, mais Benlamri, Mandi et Badrane les en ont empêchés de bouger.  Les attaquants camerounais vont devoir se montrer efficaces pour concrétiser leurs opportunités. En revanche, le Cameroun doit être vigilant aux contres des Fennecs qui disposent d’éléments très techniques avec Mahrez et Belaili sur les côtés, et un buteur ayant retrouvé la confiance en la personne de Slimani. Poussé par son public, l’Algérie devrait confirmer son match aller, pour décrocher son ticket pour le Mondial 2022 et faire oublier sa dernière CAN décevante.

++++++++++++++++++++++++

  • Compétition : Barrages à la Coupe du monde (match retour)
  • Match : Algérie – Cameroun
  • Date : Vendredi 29 mars 2022
  • Heure : 20h30
  • Stade : Mustapha-Tchaker
  • Diffusion TV : L’Équipe Live, ENTV

Les compos probables

Algérie : Mbolhi – Benayada, Benlamri, Mandi, Attal – Zerrouki, Bennacer – Mahrez, Belaili, Feghouli – Slimani

Cameroun : Onana – Fai, Castelleto, Ngadeu, Tolo – Hongla, Oum Gouet, Toko Ekambi, Onana – Choupo-Moting, Aboubakar

++++++++++++++++++++++++++++

Benrahma en renfort

Absent à l’aller, le milieu offensif excentré de West Ham, Saïd Benrahma, a été rappelé en vue de la manche retour des barrages du Mondial 2022 entre l’Algérie et le Cameroun.

Si l’information n’a pas encore reçu de confirmation fédérale, des sources bien introduites annoncent la convocation de Saïd Benrahma en vue de la manche retour des barrages du Mondial 2022 entre l’Algérie et le Cameroun, mardi (21h30) à Blida. Non présent dans la liste du sélectionneur, le milieu offensif excentré de West Ham figurait dans une présélection.

+++++++++++++++++++++++

Aboubacar Vincent apte

Sorti à la pause vendredi face à l’Algérie (0-1) en raison de douleurs aux talons, Vincent Aboubacar n’a pas quitté la tanière. Le capitaine des Lions indomptables a quitté Douala pour Alger dimanche avec ses coéquipiers. Et on en sait un peu plus sur son état.

« L’infirmerie est vide ». Parole du team press officer de l’équipe nationale du Cameroun. A en croire Serge Guiffo, Vincent Aboubakar serait donc apte à défendre les couleurs du pays de Roger Milla mardi à Blida, à l’occasion du match retour des barrages de la Coupe du monde 2022. Au match aller au stade principal du Complexe de Japoma à Douala, le capitaine des Lions indomptables avait dû quitter ses coéquipiers à la pause en raison de douleurs aux talons. Une bonne nouvelle pour l’équipe camerounaise, condamnée à un exploit.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus