L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Covid, est-ce la fin ? : Les experts algériens divisés

/Après plus de deux ans de pandémie Covid-19, l’Algérie a connu dimanche dernier sa première journée de zéro cas.

Une situation exceptionnelle qui alimente l’espoir de voir ce virus disparaitre, mais c’est sans compter le scepticisme de certains experts scientifiques ou encore l’Organisation mondiale de la santé qui préfèrent temporiser avant de déclarer le virus complétement vaincu. En effet, si la tendance baissière persiste en Algérie et d’autres pays dans le monde, la pandémie est repartie sur les chapeaux de roues dans certaines régions, à l’instar de la Chine.

Les 3 scénarios de l’OMS

Rien que la semaine dernière, plus de 10 millions de personnes ont été infectées et 45.000 sont mortes à travers le monde selon l’Organisation mondiale de la santé qui envisage de son côté trois scénarios probables concernant la crise sanitaire. En effet, selon le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus de l’OMS, il est fort possible de voir le virus continuer son évolution mais avec des formes moins sévères de la maladie en raison de l’augmentation de l’immunité collective grâce à la vaccination et aux contaminations naturelles. Pour le second scénario, l’OMS prévoit l’apparition de plusieurs nouveaux variants, mais moins dangereux. L’organisation affirme d’ailleurs que c’est ce qui se produit actuellement et depuis la mi-mars avec de nouveaux pics d’infections observés dans le monde. S’agissant du troisième scénario, il n’est pas des plus cléments vu que l’OMS évoque la probabilité de l’apparition d’un variant plus virulent que ceux que l’on a déjà connus et qui pourrait réduire rapidement l’immunité collective des gens qu’elle soit acquise via le vaccin ou via une infection. Sur ce point, l’OMS a indiqué que des modifications devraient être apportées aux vaccins existants pour les rendre plus performants.

Immunité collective

Face à l’ensemble de ces données, nos experts scientifiques sont divisés. Certains se refusent de crier victoire de peur de voir l’épidémie repartir de plus belle d’autant plus que la majorité des mesures restrictives ont été levés, à quoi s’ajoute l’ouverture des frontières, ce qui ne nous met pas à l’abri. C’est le cas du Pr Djidjik qui a déclaré avant-hier sur nos colonnes que la menace est toujours présente en indiquant que tant que l’OMS n’a pas annoncé la fin du Covid-19, la vigilance est de mise.  Cependant, il existe aussi une catégorie d’experts beaucoup plus optimistes et qui n’hésitent pas à parler ouvertement de la fin du Covid en Algérie. C’est le cas du Pr Kamel Djenouhat, président de la Société algérienne d’immunologie qui avait prédit le 12 mars dernier sur nos colonnes le zéro cas par jour. Très confiant, l’expert affirmait qu’on s’approchait de la fin de la pandémie, estimant que le pays avait atteint l’immunité collective en raison de la forte propagation d’Omicron.

W. S.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus