L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Handicapés, un nouveau texte de loi bientôt présenté à l’APN : «De nombreux avantages et de véritables changements»

/Plus de 1.118.000 de personnes a besoins spécifiques ont été recensées en Algérie à la fin de l’année 2021, c’est le chiffre qu’a révélé hier le conseiller au ministère de la Solidarité nationale, de la femme et des affaires de la femme, Rahim Djamel, lors de son passage sur les ondes de la radio nationale à l’occasion de la célébration de la journée nationale des personnes handicapés placée cette année sous le thème «l’éducation de l’enfant handicapé».

Tout en rappelant les efforts fournis par son département pour l’insertion professionnelle de cette catégorie, il a appelé l’ensemble des partenaires à travailler main dans la main pour la mise en place d’une nouvelle politique sociale pour la prise en charge des personnes handicapées. Dans ce sens, il a indiqué que l’on ne peut se contenter que de la prise en charge sociale et a préconisé un véritable accompagnement pour les personnes qui peuvent contribuer à l’économie nationale. De son côté, Nourredine Chouit, conseiller du président de la Fédération nationale de la société civile chargée des affaires des personnes handicapées estime que la loi relative à la protection et promotion des personnes handicapées promulguée en 2002 ne remplit pas son rôle à 100%. Pour remédier à ces manquements, le ministère de la Solidarité, de la famille et des affaires de la femme a appelé en 2018 l’ensemble des partenaires sociaux à faire part de leurs propositions pour l’amélioration des conditions sociales et professionnelles de cette catégorie, un chantier a été lancé depuis et l’avant-projet de loi sera bientôt dévoilé, selon notre interlocuteur.

«Relever l’allocation à 18.000 DA»

«Nous avons présenté nos propositions à la tutelle et le comité ministériel chargé de l’élaboration du texte de loi a finalisé son travail et sera prochainement soumis au vote de l’assemblée populaire nationale», dit-il. Un nouveau texte de loi qui offrira de nombreux avantages aux personnes handicapés et «apportera de véritables changements», promet Chouit. Par ailleurs, notre interlocuteur n’a pas manqué de soulever certaines revendications relatives aux personnes handicapées notamment la revalorisation de l’allocation pour handicapés et qui s’élève à la modique somme de 3000 DA. «Nous demandons la hausse de l’allocation pour handicapé pour qu’elle atteigne au moins 18.000 DA», dit-il. Aussi, le militant appelle les autorités à revoir les prix de vente et de location de logements sociaux pour les personnes handicapées et cela en raison de leurs faibles revenus. Tout en saluant les avancées réalisées sur le plan de l’insertion professionnelle des personnes handicapées notamment grâce à la loi sur les handicapés qui oblige les entreprises à consacrer 1% des postes de travail à ces personnes, Nourredine Chouit propose de faire passer ce chiffre à 5% et cela en vue d’offrir davantage de postes de travail pour cette catégorie de la société. S’agissant de la retraite, notre interlocuteur préconise une retraite à 45 ans pour les personnes handicapées en appelant les autorités à prendre en considération leur état de santé et endurance au travail.

W. S.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus