Inhumé, hier, à El Alia, dans des funérailles officielles : Nezzar, l’hommage de la République

0
469

PAR ZINE HADDADI

L’ancien ministre de la Défense nationale, le général Khaled Nezzar, décédé vendredi, a
eu droit à l’hommage de la République. Vendredi, le président Tebboune a salué en le général Khaled Nezzar « l’une des personnalités militaires les plus éminentes qui a dédié sa vie, à travers une carrière pleine de sacrifices, à la nation depuis diverses fonctions
et responsabilités qu’il a eu à assumer ». Le général Nezzar a eu droit à des funérailles officielles, hier. Le cortège funèbre transportant la dépouille de l’ancien ministre de la Défense a arpenté plusieurs rues d’Alger sur le chemin menant vers le cimetière d’El Alia.

Une foule de curieux s’est formée au niveau de plusieurs quartiers accompagnant le passage du cortège officiel. L’enterrement de l’exministre de la Défense nationale,
Khaled Nezzar, hier, au cimetière d’El Alia, a été marqué par la présence du général d’armée Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), ainsi que du Premier ministre, Nadir Larbaoui, du directeur de cabinet à la présidence de
la République par intérim, Boualem Boualem, ainsi que des membres du gouvernement.

Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) s’est rendu hier matin au domicile familial du défunt où il a tenu à assister auprès de ses proches « à la levée du corps et à la récitation de la Fatiha du Saint Coran sur l’âme du défunt », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Parmi les présents lors de la cérémonie d’enterrement, il y avait bien évidemment les compagnons du général Nezzar durant la période difficile où il occupait les fonctions de ministre de la Défense nationale entre 1990 et 1993.

Touati, Mediène, Rebrab… présents

Ainsi, le général-major à la retraite Mohamed Touati, ex-conseiller au ministère de la
Défense, tout comme le général de corps d’armée Mohamed Lamine Mediène, dit Toufik, ancien patron du Département de renseignement et de sécurité (DRS) ont accompagné le général Nezzar à sa dernière demeure. Hormis les personnalités politiques et militaires, l’enterrement du général Nezzar a été également marqué par la présence de l’ancien P-DG du groupe Cevital, Issad Rebrab. Au cimetière d’El Alia, un détachement de l’Armée nationale populaire a tiré des coups de feu à la mémoire du défunt général Khaled Nezzar.

Le Premier ministre Nadir Larbaoui a remis le drapeau national qui couvrait la dépouille du
défunt général Khaled Nezzar à son fils, Lotfi, dans une atmosphère très solennelle. Le général Nezzar tire sa révérence laissant derrière lui l’image d’un responsable militaire qui a veillé à ce que l’Armée nationale populaire joue pleinement son rôle de garante du caractère républicain de l’État algérien sérieusement menacé à l’époque par l’intégrisme islamiste.

Z. H.