L'Algérie Aujourd'hui
Sports

JM : Oran a placé la barre très haut

/Le représentant du Comité olympique de la principauté de Monaco (COM), Daniel Deprache, a estimé qu’Oran a placé la « barre très haut » en prévision de la 19e édition des jeux méditerranéens (JM) que va organiser la capitale de l’Ouest algérien l’été prochain.

« Franchement, les installations sportives dédiées aux prochains JM que nous avons pu visiter nous ont agréablement surpris. Votre pays a placé la barre très haut à tous les niveaux par rapport à la dernière édition des JM à Tarragone (Espagne) en 2017 », a déclaré lundi à l’APS le chef de projet auprès du COM. Ce responsable a pu faire ce constat après avoir participé au séminaire des chefs de mission et délégués techniques des fédérations sportives internationales, samedi et dimanche, à Oran entrant dans le cadre des préparatifs du prochain rendez-vous méditerranéen.

« Nous avons passé deux jours de travail très agréables. Nous avons tout d’abord été très bien accueillis, et nous sommes aussi très satisfaits du déroulement du séminaire au cours duquel nous avons eu toutes les réponses à nos questions. Nous avons également visité les installations sportives concernées par les JM, et j’estime qu’elles sont pratiquement toutes prêtes », a-t-il dit.

Deprache entiérement satsifait

Outre le dossier des installations sportives, d’autres thèmes ont été abordés par les participants au séminaire, notamment le calendrier des jeux, qui a été « très bien ficelé », a encore estimé l’hôte d’El-Bahia. »En un mot, je peux dire que nous n’avons aucun doute sur la très bonne organisation de ces JM ici à Oran », a résumé le représentant du comité olympique monégasque. La principauté de Monaco, qui a participé à la précédente édition des JM à Tarragone en 2018 avec 26 athlètes activant dans 12 disciplines, et avec à la clé deux médailles d’argent, compte se déplacer avec le même nombre de sportifs à Oran, selon le même dirigeant. « Nous allons venir avec un maximum de 25 de nos meilleurs athlètes. pour espérer décrocher une ou deux médailles », a-t-il fait savoir.

Mohamed Zribi (CIJM) : «Oran fera mieux que Taragone 2017»

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite d’inspection au Complexe sportif olympique (Oran) en compagnie des représentants des chefs de missions et des délégués techniques des fédérations internationales, M. Zribi le Président de la Commission technique du Comité international des Jeux méditerranéens, s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux notamment au niveau de la salle omnisports dotée de 6.000 places et du centre nautique outre les travaux de restauration effectués dans plusieurs autres structures, saluant « la qualité de ces infrastructures sportives réalisées selon les normes internationales ».

« Nous n’avons pas d’inquiétudes quant au parachèvement des travaux dans les délais fixés notamment concernant la salle omnisports et le centre nautique qui seront prêts fin janvier prochain », a-t-il indiqué tout en souhaitant que la 19e édition à Oran sera meilleure que la précédente tenue à Tarragone (Espagne) en 2017.

« Nous n’avions aucun doute sur les capacités de l’Algérie à organiser les Jeux méditerranéens », a affirmé M. Zribi, ajoutant que « l’édition d’Oran aura lieu dans les délais fixés du 25 juin au 5 juillet ». Il a rappelé également que le complexe olympique d’Oran est l’une des infrastructures les plus importantes dont s’est doté le mouvement sportif national. Il dispose d’un stade de football en gazon naturel et d’une capacité de 40.000 personnes et d’un stade pour les compétions d’athlétisme de 4.000 places. Les deux structures seront réceptionnées prochainement.

Selon le premier vice-président du Comité d’organisation des jeux méditerranéens et le wali d’Oran Saïd Sayoud, ces deux infrastructures devront être réceptionnées en janvier prochain. Pour ce qui est du village méditerranéen, il se veut une infrastructure importante comprenant plus de 4.200 chambres et plusieurs structures sportives et de loisirs, en sus d’un centre médical et de trois restaurants.

Test-Events : 3 épreuves déjà au menu

Au moins trois compétitions internationales expérimentales () en prévision de la 19e édition des jeux méditerranéens prévue l’été prochain à Oran sont déjà programmées, a indiqué dimanche le commissaire aux JM, Mohamed Aziz Derouaz. A ce titre, il a cité le championnat d’Afrique des jeunes en équitation en janvier prochain au niveau du centre équestre « Antar Ibn Cheddad » d’Essenia, qui a fait peau neuve après avoir subi d’importants travaux de rénovation. Un championnat arabe des clubs vainqueurs de coupes de handball est prévu, également en mars prochain à Arzew et Oran, et pour lequel plus de 15 clubs, dans les deux sexes, ont déjà confirmé leur participation, a-t-il affirmé. En plus de ces deux épreuves, une autre compétition internationale est prévue en mai prochain au niveau du Centre des conventions « Mohamed Benahmed » d’Oran. Il s’agit du championnat d’Afrique de judo, dédié à toutes les catégories. Il sera précédé de trois jours par un premier championnat d’Afrique des vétérans, a-t-il indiqué. Mohamed Aziz Derouaz a profité de l’occasion pour faire appel aux présidents des différentes fédérations sportives nationales afin d’ « exploiter les nouvelles infrastructures sportives qu’est en train de se doter Oran, en plus celles ayant été rénovées en prévision des JM pour y organiser des compétitions nationales et internationales s’inscrivant dans le cadre des essais techniques ». A cet effet, le Commissaire aux JM s’est dit « prêt » à écouter les différentes propositions des fédérations en question et collaborer avec elles pour l’organisation d’autres « test-Events ».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus