L’Algérie veut renouer les liens avec les émigrés

0
23
premier ministre

/Deux jours après l’ouverture de la conférence des chefs de mission diplomatiques et consulaires au cours de laquelle le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a exhorté nos représentations diplomatiques à se rapprocher davantage de la communauté algérienne à l’étranger, deux portails numériques viennent d’être lancés par le Premier ministère à l’adresse de ces derniers.

Ces deux adresses électroniques qui ont été créées par les services du Premier ministère entendent prendre en charge les préoccupations de la communauté nationale à l’étranger. La première adresse électronique, pm.djaliawatania@idoom.dz est dédiée à la prise en charge des différentes requêtes et questionnements à caractère général ou à titre personnel, des questionnements liés aux divers aspects du service public. La seconde adresse, pm.invest.djalia@idoom.dz, est consacrée aux investisseurs nationaux établis à l’étranger, et à travers laquelle ils pourront poser leurs interrogations et, éventuelles, plaintes sur des aspects liés, notamment, à la réglementation, au commerce et aux finances, note le communiqué du Premier ministère. D’ailleurs, au deuxième jours des travaux de la Conférence des chefs des missions diplomatiques et consulaires algériennes, le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane avait souligné «l’impératif d’œuvrer au parachèvement du projet du portail électronique dédié aux compétences nationales établies à l’étranger, pour une meilleure contribution au développement des domaines scientifiques et techniques, des nouvelles technologies de l’information et de la communication et de l’intelligence artificielle, ainsi que d’autres domaines de l’économie de la connaissance». Il avait, à cette occasion, exhorté les missions diplomatiques algériennes à écouter les préoccupations de la communauté qui regroupe un nombre de plus en plus croissant de compétences, de chercheurs et d’enseignants de haut niveau, lesquels ont exprimé leur volonté d’apporter leur savoir faire et assurer des formations de haut niveau en Algérie.

A noter qu’un numéro vert a déjà été mis en place au niveau de nos consulats en France pour recueillir les doléances de notre communauté.

S. H.

Nechki, la plateforme numérique du ministère de l’Intérieur dédiée aux doléances des citoyens

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a lancé un service numérique baptisée « Nechki », mis à la disposition des citoyens leur permettant d’introduire leurs requêtes et doléances auprès des différents services, a indiqué hier un communiqué de la wilaya d’Alger.

« Le ministère de l’Intérieur a lancé un nouveau service numérique baptisé +Nechki+ mis à la disposition des citoyens et des opérateurs leur permettant d’introduire leurs requêtes et doléances auprès des différents services, via une plateforme numérique accessible sur le lien suivant www.nechki.interieur.gov.dz », a précisé le document. Cette nouvelle démarche, ajoute la même source, « s’inscrit dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la stratégie de numérisation du secteur et de l’amélioration de la qualité du service public, à travers l’allègement des procédures administratives ». Ce service touche en premier lieu 51 dossiers de différents aspects de la vie socioéconomique du citoyen, à savoir le logement public locatif, l’aide de l’Etat pour le logement rural, les lotissements immobiliers sociaux, le logement promotionnel aidé (LPA), logement de fonction, le désistement des logements publics, approvisionnement en eau potable, raccordement aux réseaux gaz, électricité et assainissement, éclairage public, aménagement des voies publiques, aménagement urbain collecte des déchets ménagers et la réalisation des établissements de santé de proximité, lit-on sur ce document.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici