Le Black Friday booste les ventes

0
111
Le Black Friday booste les ventes

Une tradition commerciale annuelle qui a lieu chaque dernier vendredi du mois de novembre, le Black Friday s’est imposé ces dernières années comme un événement phare attendu autant par les marques que par les consommateurs.

PAR ADEL C.

Pour savoir comment certaines personnes vivent cette journée incontournable de shopping, nous nous sommes rendus à Garden City, l’un des centres commerciaux les plus prisés de la capitale. C’est à 14h30 que nous sommes arrivés à destination. Le constat n’a pas été difficile à faire, il y avait déjà une grande foule devant l’entrée principale. Le parking extérieur était déjà plein alors que d’autres automobilistes cherchaient désespérément une place libre afin de caser leur véhicule.

A l’intérieur, les achats avaient déjà débuté. Ils ont même débuté tôt pour certains, et pour preuve plusieurs personnes, des sacs de diverses marques plein les mains, s’apprêtaient déjà à quitter les lieux. Une fois dans les magasins implantés dans les différents étages, tous les employés que nous avons rencontrés nous ont confié qu’il y avait une ambiance inhabituelle.

« D’habitude, les vendredis c’est le calme plat. Ce n’est pas le cas aujourd’hui, il y a de l’effervescence et du monde. Les ventes n’ont pas été bonnes ces derniers temps pour diverses raisons. On espère réaliser de jolis scores en cette fin d’année. Ce sera l’unique manière de s’offrir une bonne bouffée d’oxygène et relancer le marché du prêt-à-porter », nous a déclaré une responsable chez l’une des grandes marques présentes dans ce mall.

Voici les marques qui ont offert des réductions

Ce qu’il faut savoir par contre, c’est que ce n’est pas toutes les marques qui ont annoncé des promotions à l’occasion du Black Friday. En effet, ceux qui ont proposé des réductions à leurs clients allant de 20% jusqu’à 80% sont Skechers, Clarks, Jack & Jones, Urban Jungle, La Vie en Rose, Etam, Maison 1 2 3, Un jour ailleurs, Benetton Kids, Rabie & Narimane et Antonelle.

Les autres franchises se sont contentées de quelques remises sur des articles bien précis comme ce fut le cas pour Zara. Le géant espagnol du prêt-à-porter a ainsi appliqué une réduction sur des jeans comme nous avons pu le constater. Ses concurrents, à savoir Pull & Bear et Bershka ou encore Jules, n’ont pas participé au Black Friday. Une telle situation a bien évidemment déçu de nombreux visiteurs comme ils nous l’ont eux-mêmes confié, surtout qu’après la réouverture de l’importation toutes ces franchises ont saisi cette opportunité afin de présenter leur nouvelle collection d’hiver. Kiabi a choisi d’adopter une nouvelle appellation à cet événement en offrant une remise de 10% à l’occasion du… Bright Friday (vendredi lumineux, ndlr). Décathlon, le spécialiste de la vente d’articles de sport, applique depuis ce vendredi et jusqu’au 2 décembre une réduction de 20% sur l’article le moins cher après un second achat.

Zara, Bull & Bear… les plus grands gagnants

Finalement, les Zara, Pull & Bear, Bershka… ont réalisé peut-être la meilleure opération de ce dernier week-end du mois de novembre. En effet, l’annonce faite par les autres marques, celle de baisser les prix, a fait venir du monde, mais en fin de compte ceux qui sont venus profiter des promotions ont fini par craquer pour des articles non soldés par les marques citées plus haut.

L’un des jeunes que nous avons accostés nous l’a en tout cas confirmé : « Oui, je suis venu profiter du Black Friday. J’ai eu quelques réductions, mais j’ai acheté aussi des habits non soldés. Je ne voulais faire que de bonnes affaires. Finalement, j’ai fini par céder et j’ai pris
aussi des habits sur qui des réductions n’ont pas été appliquées. Ils nous ont bien eus… (rire). » Avant d’ajouter : « Franchement, je ne regrette aucun de mes achats. »

Si le jeune en question ne regrette pas ses achats, c’est parce que toutes les grandes marques ont pu récupérer leurs articles importés ces dernières semaines. Des articles qui ont garni les différents rayons après le déblocage de l’importation pour les franchises. D’ailleurs, ce n’est qu’après un retour à la normale que ce secteur s’est à nouveau rafraîchi.

«J’espère que les soldes d’hiver seront plus intéressants»

Si certains ont été satisfaits de leurs achats, d’autres l’étaient moins et ils n’ont pas hésité à nous le faire savoir. « Nous nous sommes attendus à avoir plus de choix, mais ce n’est pas toutes les marques qui ont joué le jeu et proposé des réductions. Nous avons quelques achats certes, mais nous espérons que les prochains soldes d’hiver seront plus intéressants », nous a déclaré un père de famille accompagné par son épouse et leurs deux
enfants âgés de 5 et 8 ans.

« Nous n’avons pas l’occasion de faire nos achats à longueur d’année à cause des différentes
dépenses. Donc, quand l’occasion se présente, nous espérons faire le plein. Cette fois-ci, nous n’avons pas épuisé tout notre budget, nous reviendrons à la charge lors des prochaines promotions », nous a confié une autre dame accompagnée par d’autres membres de sa famille. Si tout se passe comme prévu, c’est en janvier que les soldes d’hiver devront avoir lieu. Un événement attendu dès maintenant par certaines familles et les accros du shopping.

A. C.