Le DG d’Algerian Union Bank en Mauritanie : «On se prépare à l’ouverture de la zone franche»

0
796
Une 2ème agence bancaire sera ouverte en Mauritanie

PAR NABIL M.

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie connaissent une croissance progressive qui s’est fluidifiée avec l’ouverture d’Algerian Union Bank (AUB) à Nouakchott et prochainement dans deux autres villes.

L’ouverture prochaine des zones de libre-échange le long des frontières algériennes avec ses pays voisins de l’Afrique de l’Ouest sera accompagnée par les banques algériennes ouvertes récemment en Afrique. C’est le cas d’Algerian Union Bank (AUB), la première banque algérienne ouverte à l’étranger, basée dans la capitale mauritanienne, et qui s’apprête à ouvrir ses annexes dans des zones susceptibles de fructifier l’activité économiques entre les deux pays. Selon le directeur général d’AUB, Merouane Aliane, la banque algérienne en Mauritanie se prépare à l’ouverture de la zone franche à travers l’ouverture, au cours de cette année 2024, d’une agence à Zouérat (nord), qui est proche des frontières algériennes.

Cette ouverture, poursuit-il, se fera à la lumière des événements récents avec la création des zones de libre-échange, soulignant que la direction a déjà effectué des prospections dans cette région pour le choix des locaux.

Le même responsable a également indiqué qu’après cinq mois de l’ouverture de la banque algérienne en Mauritanie, une deuxième agence verra le jour au cours de ce mois de février, dans la capitale économique du pays, Nouadhibou, dans le but d’être présent et proche des activités économiques du pays.

Les opérateurs mauritaniens sont invités en Algérie

Pour promouvoir le produit national, la banque algérienne en Mauritanie n’hésite pas à employer les gros moyens et prendre les mesures nécessaires pour attirer la clientèle mauritanienne. « Les pouvoirs publics ont installé une banque ici en raison de l’intensification du commerce entre l’Algérie et la Mauritanie », a indiqué le DG d’AUB, ajoutant qu’il était important de savoir qu’il y a une très forte demande sur les produits algériens en Mauritanie. « On fera tout ce qui est en notre possession pour accompagner les investisseurs algériens qu’on reçoit en permanence au niveau de la banque », a-t-il assuré, ajoutant que les services de sa banque font en sorte aussi que « des opérateurs mauritaniens visitent des usines en Algérie pour prospecter des produits qui puissent être commercialisés en Mauritanie ».

Sur ce point, le même responsable a fait savoir que la banque a reçu beaucoup de concitoyens dans le but de les sensibiliser aux différentes activités de l’établissement et ses ambitions et perspectives, ce qui est le cas aussi, a-t-il poursuivi, pour « les nombreux acteurs économiques mauritaniens qui ont été contactés par la banque et qui ont considéré notre présence comme un atout très important, tout en nous accordant leur confiance ».

Outre ces opérations de prospection, le directeur de la banque algérienne en Mauritanie a affirmé qu’il existe des entreprises mauritaniennes intéressées par les financements accordés par la banque, notamment à travers les banques nationales algériennes qui sont intégrées à AUB. La banque est aussi en train de préparer les outils de payement, notamment des cartes bancaires de payement, les cartes Visa et les solutions e-banking et les produits de financement islamique, affirme le DG d’AUB.

N. M.