ONU: Attaf explique pourquoi il faut absolument octroyer la qualité de membre à part entière à la Palestine

0
379
Attaf à Manama

Le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, a insisté, ce jeudi à New York, sur la nécessité d’octroyer la qualité de membre à part entière à la Palestine afin de sauver la solution à deux Etats et préserver la paix, la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient.

Dans une allocution prononcée lors de la réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, M. Attaf a affirmé que « la solution à deux Etats se trouve aujourd’hui face à un danger funeste ».

Pour la sauver « avant qu’il ne soit trop tard », Attaf a soutenu qu' »il faut octroyer la qualité de membre à part entière à la Palestine pour préserver la paix, la stabilité et la sécurité dans tout le Moyen-Orient ».

« L’ampleur du danger pour la cause palestinienne aujourd’hui met notre Conseil face à une responsabilité historique, décisive et charnière : agir de toute urgence pour imposer la solution à deux Etats et préserver les fondements de l’établissement de l’Etat palestinien », a soutenu le ministre.

Toute tergiversation sera lourde de conséquence

Dans le sillage, Attaf a prévenu que « toute tergiversation ou hésitation dans la concrétisation de cette démarche sera lourde de conséquences et s’apparentera, dans la conjoncture actuelle, à un feu vert donné à l’occupation israélienne pour continuer à exécuter ses plans fondés sur le pillage et l’expansion, d’une part, et l’extrémisme et l’entêtement, d’autre part ».

Il a également expliqué que « la question de l’adhésion à part entière n’est pas tant une fin en soi qu’un moyen pour atteindre trois objectifs clés : la consécration de la solution à deux Etats, la préservation des fondements de l’Etat palestinien indépendant et souverain sur les frontières de 1967 avec El-Qods comme capitale et la pose des premiers jalons de la relance du processus de paix sur des bases saines et solides ».