Vaccination 3e dose: Le ministère de la Santé lance l’opération

0
6
Vaccin

/

Dans une note adressée aux responsables régionaux du secteur et aux directeurs des établissements hospitaliers, le ministère de la Santé explique l’importance de l’administration de la troisième dose du vaccin contre la Covid-19 et appelle les services concernés à s’y préparer.

Plusieurs mois après les vaccinations, la protection par deux doses de vaccin s’atténue peu à peu et les chances d’attraper le virus s’accroît. «Des études récentes ont démontré que l’efficacité des vaccins se réduit à partir du 6e mois, notamment en ce qui concerne le variant Delta», indique le ministère de la Santé dans une note qui rappelle que les personnes âgées et les populations à risque de formes graves sont les plus affectées. En ce qui concerne l’interchangeabilité des vaccins, les services de Benbouzid recommandent aux gens qui vont décider de se faire vacciner pour la 3e fois de choisir un autre vaccin que celui administré la première fois. «Selon l’agence européenne du médicament, l’interchangeabilité des vaccins l’augmente l’immunité» précise la note.  

Facultatif mais recommandée

La 3e dose reste facultative en Algérie, néanmoins, le comité scientifique approuve et préconise l’administration  d’un rappel 6 mois après la dernière injection. «La 3e dose augmente fortement la capacité neutralisante du sérum y compris contre les variants les plus récents», signale le comité scientifique. Enfin, la note précise qu’il n’est pas nécessaire d’effectuer un test sérologique avant d’aller se faire vacciner. Toutes les structures déjà mise en service pour les opérations de vaccinations restent ouverts pour la 3e dose.

La note indique par ailleurs qu’un carnet de vaccination avec code QR sera délivré aux vaccinés

Y. C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici