Dounia parc : le wali d’Alger hausse le ton

0
28362

Abdennour Rabehi, le wali d’Alger, a effectué hier une visite d’inspection au parc zoologique et d’attractions de Ben Aknoun et au niveau des deux projets d’aménagement de Dounia parc, un espace d’une superficie de 193 ha sur la totalité de ce terrain estimé à 1059 ha.

Lors de cette sortie sur le terrain, le premier responsable de la wilaya a haussé le ton ordonnant l’accélération de la cadence des travaux pour qu’ils soient terminés dans les délais fixés. Accompagné par des responsables de la wilaya, M. Rabehi a suivi avec grand intérêt tout ce qui a été réalisé jusqu’à présent au niveau de ces deux espaces.

Pour ce qui est des autres instructions données, le wali d’Alger a exigé que les aires de jeu et de détente pour les enfants soient achevées le plus rapidement possible, et que des tables mais aussi des sièges pour les visiteurs soient installés devant les deux lacs.

Il s’est penché par la suite sur le cas de l’éclairage public au niveau de six parkings d’une
capacité d’accueil de 5000 véhicules. Il a exigé le lancement de l’opération de la plantation d’arbustes et de plantes pour rendre ces espaces encore plus beaux.

Selon un communiqué publié sur la page facebook de la wilaya d’Alger, il a été révélé que M. Rabehi, avant de clore cette visite d’inspection, a demandé aux responsables de l’entreprise qui se charge de cette opération d’aménagement de renforcer les équipes de travail.

Il a aussi émis le souhait de voir ces équipes de travail redoubler d’effort et même d’opter pour le système du 3×8 afin d’atteindre les buts tracés. Pour conclure, le wali d’Alger a demandé à implanter des kiosques et des toilettes publiques pour que ceux qui viendront à
Dounia parc ne manquent de rien et soient mis dans les meilleures conditions.

Même s’il n’a pas révélé la date de sa prochaine visite, le wali d’Alger continuera de suivre ce dossier et n’hésitera pas à demander un compte rendu précis de tout ce qui a été réalisé depuis ce passage lors de sa prochaine virée à Dounia parc et celui de Ben Aknoun.

A. C.