L'Algérie Aujourd'hui
Brèves

Blida se met à l’énergie solaire

Près de 20.000 lampes à mercure du réseau d’éclairage public de la wilaya de Blida ont été remplacés par des lampes économiques au cours des trois dernières années, a-t-on appris du chef du service administration et finances de l’entreprise publique « Mitidja Inara » Hassane Ramoul. M. Ramoul a expliqué que dans le cadre de la politique de rationalisation de la consommation énergétique, notamment l’électricité, son entreprise a procédé, depuis 2018, au remplacement de 19.844 lampes à mercure par des lampes sodium ou LED qui « permettent d’assurer une économie de 50% de l’énergie électrique », a-t-il assuré. Cette opération a contribué à la « réduction de moitié » de la facture de consommation énergétique de la majorité des communes de la wilaya, notamment celles à faibles revenus, qui ont pu ainsi « réorienter une partie de leur budget alloué à la consommation électrique, vers la réalisation de projets de développement », a-t-il observé. Toujours au titre des efforts de réduction de la facture énergétique, l’entreprise publique Mitidja Inara s’est lancée dans une expérience, que M. Ramoul a qualifié de « réussie » pour l’exploitation des énergies renouvelables comme alternative à l’énergie électrique, au niveau des communes de Djebabra, une zone montagneuse des hauteurs de Larbâa et à la nouvelle-ville de Bouinane (à l’Est de la wilaya). L’expérience d’utilisation de l’énergie solaire a également touché quatre écoles primaires pilotes et « sera élargie progressivement à d’autres établissements éducatifs si elle s’avère concluante », a indiqué Hassane Ramoul.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus