L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Reprise du trafic aérien et maritime à plein régime en Algérie : Le ministre reste prudent

Air Algérie vols

/L’été est une saison de forte tension sur les billets d’avion vers l’Algérie pour nos compatriotes résidant à l’étranger qui ont besoin de se ressourcer et de passer un séjour avec la famille. La période estivale se prépare, aujourd’hui. Cette envie de revenir est répercutée par les députés de l’immigration à travers leurs demandes aux autorités pour la réouverture totale des frontières et l’augmentation des dessertes aériennes et maritimes de et vers l’Algérie.

Depuis quelques mois, la question est soulevée à l’assemblée nationale, et ce jeudi, c’est le ministre des Transports, Abdellah Moundji, qui était appelé à s’exprimer sur le sujet. Selon ce dernier, l’ouverture des frontières et la reprise à plein régime du trafic aérien et maritime n’est pas à l’ordre du jour de son département, il explique cette position par la crise sanitaire qui n’est pas totalement maitrisée à travers le monde. «L’ouverture des frontières reste tributaire de l’évolution de la situation pandémique, même si l’Algérie a pu maitriser la situation, le Covid-19 est toujours d’actualité dans le monde», a répondu M. Moundji à la question des députés à l’assemblée nationale. Selon ce dernier, «la majorité des compagnies dans le monde observent l’évolution de la situation pandémique avant de procéder à l’augmentation des vols».

Vers l’allègement de certaines restrictions au niveau des ports et aéroports

Pour l’instant, le ministre estime que la situation n’est pas en faveur d’une ouverture totale des frontières, tout en rappelant que son département est en mesure d’étudier l’allégement des restrictions et mesures sanitaires instaurées aux niveaux des ports et aéroports du pays prochainement. À ce sujet, il affirme que son département est «en train d’étudier la levée ou l’allègement de certaines restrictions liées à la crise sanitaire au niveau des ports et aéroports».  En fait, la reprise de l’activité n’est pas uniquement une problématique propre aux voyageurs, les entreprises publiques de transport aérien et maritime qui traversent des périodes très difficiles attendent toujours la reprise de l’activité à plein régime pour améliorer leurs performances financières, pour couvrir leurs charges qui ne cessent d’augmenter depuis l’apparition de la pandémie. En effet, depuis le mois de mars dernier, la compagnie nationale de transport aérien Air Algérie a annoncé une augmentation de 108 vols. Une augmentation qui a permis à Air Algérie de fonctionner à 50% de ces capacités. Il s’agit donc d’une reprise graduelle en attendant le retour à la normale de la situation et du trafic aérien. Même son de cloches chez les responsables de la compagnie nationale des transports maritimes qui affirment avoir mis en place un vaste programme permettant d’augmenter les dessertes durant la période estivale. «Le programme de la saison estivale est déjà prêt, on attend l’autorisation des hautes autorités de l’Etat pour le mettre en œuvre», affirme un responsable de la compagnie.

  1. B.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus